Collectif national pour les droits des femmes

Autonomie emploi précarité

Communiqué du CNDF

Conference Sarkozy/Fillon sur l’Egalité professionnelle ?

lundi 24 septembre 2007

Le gouvernement Sarkozy/Fillon a annoncé l’organisation d’une conférence sur l’égalité professionnelle pour le 12 novembre 2007. Alors que ce gouvernement montre clairement son orientation politique ultra-libérale, anti-sociale, liberticide, quelles peuvent être nos chances de faire entendre la voix des femmes ?

Cette conférence s’inscrira dans la continuité de plusieurs autres conférences tripartites, toutes à l’initiative du gouvernement : conditions de travail le 4 octobre, pensions le 14 octobre, emplois, salaires, revenus le 25 octobre, Grenelle de l’Environnement le 25 octobre.

Nous n’avons aucune illusion quant à ce qui pourra en sortir de positif pour les femmes.

Le bilan des 100 premiers jours de Nicolas Sarkozy montre clairement l’orientation politique du gouvernement, ultra-libérale, anti-sociale, liberticide.

Et ce, dans l’ensemble des domaines : établissement de la franchise médicale, flambée des prix, suppressions massives de postes dans l’Education Nationale, restrictions drastiques du regroupement familial et expulsions intolérables de familles émigrées, bouclier fiscal, peines plancher, incitation aux heures supplémentaires, reprise de l’offensive contre les retraites visant dans un premier temps les régimes spéciaux, remise en cause du CDI et démantèlement du code du travail.

Nous craignons fort que, par delà le discours démagogique de façade sur les femmes, Nicolas Sarkozy sorte de son chapeau 2 ou 3 mesures, qui représentent autant de brèches ouvertes dans la remise en question du droit du travail, par exemple l’ouverture des commerces le dimanche « sur la base du volontariat », voire même, sous des noms divers, le salaire maternel. Alors qu’explosent la précarité, la pauvreté, les emplois à bas salaires, le temps partiel, tout particulièrement pour les femmes et que plus que jamais les travailleuses du commerce, des services sont en butte à une flexibilité accrue

Il nous paraît décisif, avant cette conférence, de faire entendre la voix des femmes, pour réaffirmer, ensemble, leurs revendications fondamentales pour une réelle égalité.

Nous rappelons que le Collectif National pour les Droits des Femmes est aussi partie prenante de la mobilisation contre la franchise médicale et participe à la Convergence pour la défense et le développement des services publics. Les restrictions au niveau de la Santé et des Services publics en général touchent toute la population mais pèsent encore plus sur la vie quotidienne des femmes.